Le Crédit Bureau Maroc : pour une meilleure maîtrise du marché du crédit

 

La plupart des banques centrales disposent d’un service assurant le recensement des crédits octroyés par les

établissements de crédit, informations communiquées à ces mêmes entités. Ce service est communément appelé centrale des risques. 

Au Maroc, avant la mise en place du crédit bureau, le système d’appréciation des risques regroupait la Centrale des Risques de Bank Al-Maghrib (BAM) et trois entités privées : le Système d’Aide et d’Analyse des Risques (SAAR) pour les sociétés de financement, le CIC pour les banques, et la Centrale des Risques (CR) pour les institutions de microcrédit. Au sein de ce système, les crédits accordés aux clients étaient déclarés au-delà d’un certain seuil (100 000 MAD) excluant ainsi la majorité des crédits à la consommation.

La refonte du dispositif marocain de la centrale des risques en 2008 répond à une insuffisance du système antérieur, peu fiable, et ne permettant pas de prendre en compte l’ensemble du périmètre, ni d’apprécier le niveau d’endettement global. Elle s’est traduite par la création du crédit bureau, dont la gestion est externalisée. La mise en place du crédit bureau a pour objectifs :

  • le suivi du comportement des emprunteurs
  • la prévention contre l’endettement croisé et le surendettement
  • un accès au crédit plus large notamment pour les PME

Sur le plan international, la création du crédit bureau s’inscrit dans le cadre du Programme mondial « Credit Bureau », lancé par la SFI depuis 2001, pour le développement du marché et de l’information de crédit dans les pays émergents. Les crédits bureaux privés fournissent en effet une information et des services plus complets aux créanciers.

En délégant la gestion du service de la centrale des risques à un prestataire privé, le Maroc a choisi le modèle de crédit bureau basé sur un partenariat public privé, dans lequel la banque centrale joue le rôle de superviseur. La convention de gestion déléguée, qui marque la création d’un crédit bureau au Maroc, a été signée le 11 février 2008 entre BAM et Experian Services Maroc (ESM). Après plusieurs reports, le crédit bureau est opérationnel depuis le mois d’octobre 2009.

.....lire l'intégralité de cet article sur http://finance.sia-conseil.com